fbpx

Capturer en 8K : un rêve devenu réalité avec la caméra Red

Avec la nouvelle caméra de chez RED, la DSMC2 MONSTRO 8K, filmer en RAW s’apparente désormais « presque » à un jeu d’enfant. Filmer des images en haute résolution permet de créer un univers plus empreint de réalisme. RED est le fer de lance de l’industrie des images haute qualité, depuis qu’elle a initié la révolution 4K, en 2007.

Lorsque vous filmez en 6K, le capteur RED DRAGON offre une résolution 9x supérieure à la HD (7x en 5K).  Cela offre également la possibilité de créer de meilleurs effets visuels.

Caméra Red

Avec sa plage dynamique impressionnante grâce au capteur RED DRAGON, ce dernier délivrant 16 stops de plage dynamique, les réalisateurs et les photographes ont désormais toute la latitude pour affronter les conditions d’éclairages les plus variées, sans abuser de filtres particuliers.

"Nouvelle caméra Red Monstro 8K
“Nouvelle caméra Red Monstro 8K

 

Car c’est indéniable, les caméras RED sont conçues pour délivrer des performances à la pointe de la technologie. Le leitmotiv de la marque est également de fournir à son utilisateur, une expérience des plus intuitives possibles.

 

Qui plus est, les caméras RED DSMC2 vous donnent accès à un potentiel créatif sans limite, grâce à leur capacité d’enregistrer simultanément les formats R3D et Apple ProRes. Un firmware gratuit assurant la compatibilité des caméras avec l’AVID DNxHR et l’Avid DnxHD est par ailleurs disponible. L’une des priorités de RED est de mettre des outils haut de gamme entre les mains des professionnels. Avec des images déjà en avance sur leur temps, prêtes pour la prochaine génération d’écrans.

RED est convaincu que les réalisateurs ne devraient pas avoir à réinvestir dans un nouvel équipement en passant sur un nouveau système de caméra. Ces caméras, de haute facture, sont faites pour s’adapter aux conditions de tournages les plus variées. Que ce soit pour une prestation légère ou une configuration studio complexe, La dernière née de la marque américaine génère un sentiment de sécurité et d’adaptabilité quelle que soit la situation.

Comparaison des définitions HD, 4K et 8K
Comparaison des définitions HD, 4K et 8K

 

Qu’en pensent les utilisateurs ?

Pour ceux qui l’ont déjà utilisé, voici quelques précisions pratiques pour les futurs acquéreurs. Son poids tout d’abord : elle s’avère assez lourde. En effet, entre la batterie, la lentille, le disque dur, les câbles, les focus, la caméra atteint facilement peut atteindre les 18 kilos selon son niveau d’équipement.

La gestion des données ensuite : l’idéal est de disposer d’une station de chargement pour y sauvegarder les images. Une journée de tournage peut effectivement représenter des centaines de Gigas et il n’est pas question de les conserver sur la mémoire seule de l’appareil. Il est, en outre, souvent conseillé de disposer de plusieurs disques durs afin d’y placer plusieurs sauvegardes d’une même séquence.

La variation de la vitesse de tournage de la vidéo compte parmi les atouts de cette caméra RED. Elle peut, en effet, proposer le slow motion pour des effets de tournage très intéressants. Mais ce mode d’enregistrement a une contrepartie, à savoir une résolution et une compression moindres, donc une qualité d’image plus basse. Il est alors recommandé de passer sur du 2K de résolution avec 120 images par secondes et un REDCODE à 28.

Les différents affichages que propose la caméra RED sur son écran digital sont également primordiaux et il est capital de savoir les lire et les interpréter. S’il est facile de comprendre le pourcentage concernant le niveau de charge de la batterie, celui exprimant l’espace encore disponible sur la carte mémoire est bien plus complexe.

En tant qu’utilisateur de la caméra RED, vous devrez être en mesure de convertir ce pourcentage en durée (selon le format d’enregistrement, la résolution…) afin de pouvoir préciser le temps de tournage encore possible à qui de droit.

Quelques remarques pertinentes

Avant d’utiliser la caméra RED, il est important d’en vérifier le paramétrage de mise au point. S’il n’est pas correctement calibré, le risque est de se retrouver avec un appareil incapable de faire correctement sa mise au point. Pour vérifier ce calibrage sur une RED, il suffit de

  • lui placer une lentille de milieu de focus, comme une 50 mm,
  • de positionner un graphique de mise au point à approximativement 3 mètres de la caméra, puis 2, puis 1.

La marque témoin ne doit pas s’éteindre, sinon il faut faire un réglage.

Ce type de caméra nécessite également un temps de démarrage assez long, environ 90 secondes. Et ce temps sera à prendre en considération car, même en plein tournage, s’il faut changer la batterie, il faudra encore patienter puisqu’il sera impératif d’effectuer un redémarrage complet de l’appareil. Un élément qui peut donc s’avérer à la fois perturbateur et frustrant.

Un rapport qualité/prix intéressant

Les caméras RED permettent de tirer de chacun de vos plans vidéo des images fixes irréprochables. Bénéficiant du capteur DxO le plus efficace du marché, le RED DRAGON brise les frontières entre caméra et appareil photo, mettant à votre service le meilleur des deux technologies.

De l’avis général, cette caméra reste d’un bon rapport qualité-prix !

Différents capteurs des caméras RED - comparaison
Différents capteurs des caméras RED – comparaison

 

Quid du codec ?

Raw, la société américaine, proche d’Apple, vise encore plus haut avec son codec REDCODE RAW, aussi appelé R3D. Toutes les suites logicielles standards de post-production son capable d’utiliser les fichiers R3D.

Redcode RAW est le format propriétaire de la Red Digital Cinema Camera Company. Tout ce que vous enregistrez avec

  • Red Scarlet,
  • Red Epic
  • et Red Epic Dragon

est enregistré en tant que Redcode RAW, avec l’extension de fichier * R3D.

Comme tout autre format de fichier, Redcode RAW comporte trois parties principales :

  • Le format de l’emballage, qui contient les données RAW de la caméra
  • Le format de compression, qui compresse les données RAW
  • Les métadonnées, qui transportent la caméra, le fichier et d’autres informations.

A noter que toutes ces caméras ne sauvegardent pas les fichiers dans un autre format.

Avantages de REDCODE RAW

Selon RED, voici les cinq principaux avantages de l’utilisation du REDCODE RAW :

  1. Les caméras RED enregistrent les données RAW pour optimiser la fidélité de l’image et la flexibilité de la post-production.
  2. REDCODE RAW fournit des tailles de fichier ajustables pour une qualité d’image supérieure et des exigences de stockage inférieures à celles de ProRes ou d’autres codecs.
  3. Active un flux de travail RAW avec une édition non destructive qui est totalement pris en charge par tous les principaux progiciels de post-production tels qu’Adobe, Apple, Avid, Resolve, etc.
  4. Parce que les fichiers sont au format RAW, des métadonnées supplémentaires sont disponibles, ce qui donne une fenêtre sur le mode de prise de vue.
  5. Aucune autre caméra n’a cette capacité.

"Nouvelle

 

Maintenant que les caméras RED sont capables de capturer la résolution 8K, ce codec joue un rôle essentiel dans la gestion des quantités énormes d’informations contenues dans des images aussi détaillées que possible. Le codec devient plus efficace à mesure que la résolution augmente. Cela permet aux productions d’économiser encore plus de temps et d’argent et de mieux gérer leurs séquences.

La structure des données du codec R3D permet un montage non destructif, en conservant l’intégrité de l’image originale tout en maximisant sa qualité et en réduisant l’espace de stockage nécessaire.

Technologie Redcode

La technologie Redcode permet de disposer de tailles de fichiers efficaces et gérables tout en maintenant la qualité et la flexibilité des images. C’est le progrès principal qui a permis de faire de la capture vidéo numérique 4K une réalité. Le format de fichier propriétaire encode efficacement les données d’image de manière à maximiser les capacités de post-production.

Son efficacité aide les créateurs de contenu à améliorer la qualité de l’image et à réduire la taille des fichiers lors de la capture d’images haute résolution riches en données.

Les principaux avantages de REDCODE RAW incluent

  • la capture d’image,
  • la fidélité de l’image
  • et la flexibilité de la post-production.

Flux de travail RAW

REDCODE active un flux de travail RAW avec une édition non destructive, prise en charge par tous les principaux progiciels de post-production. Cela inclut

  • Adobe,
  • Apple,
  • Avid,
  • DaVinci Resolve, etc.

Il fournit des tailles de fichier ajustables pour une qualité d’image supérieure. De surcroit, il a des exigences de stockage inférieures à celles des autres codecs.

Comme les fichiers sont au format RAW, des métadonnées supplémentaires sont disponibles. De ce fait, les créateurs de contenu disposent d’une fenêtre sur la manière dont l’image a été prise. Ainsi, ils préservent les métadonnées pertinentes pour le processus de post-production.

Fichier propriétaire

Ce R3D est un format de fichier propriétaire. Il code efficacement les mesures provenant du capteur numérique d’un appareil photo afin d’optimiser les capacités de post-production. Pour ce faire, il stocke chacun des canaux de couleur du capteur avant la conversion en image couleur. Cela permet de mieux contrôler la balance des blancs, l’exposition et le calibrage en post-production.

De plus, comme ces paramètres sont ajoutés au fichier sous forme de métadonnées uniquement, le classement est complètement non destructif.

CODEC À ONDES

On envisage souvent la compression en termes de réduction de la taille des fichiers. Cépendant il est important de noter que la compression permet une qualité d’image supérieure dans les limites du support d’enregistrement. C’était la principale motivation du développement original de ce codec REDCODE. Il y parvient en utilisant une technique efficace de “ondelettes” à débit variable.

Ceci est une extension de la façon dont JPEG2000 * est capable d’obtenir des images fixes de meilleure qualité que d’autres formats avec la même taille de fichier. Cette efficacité est due en partie au fait que la compression en ondelettes code séparément les caractéristiques d’image à différentes échelles.

Un fichier ondelette contient

  • une image de base basse résolution,
  • ainsi que des composants de résolution progressivement plus élevés,
  • jusqu’à l’image finale à pleine résolution,

soit la combinaison nette de tous ces éléments.

De ce fait, on peut générer des aperçus basse résolution sans traiter l’intégralité du fichier haute résolution. Les ondelettes facilitent donc la visualisation et l’édition directe de vidéos volumineuses sur des ordinateurs de bureau.

La compression en question dans une caméra RED

La compression par ondelettes est également mieux adaptée à la capture de mouvements car elle préserve une tonalité image à image plus douce, principalement parce qu’elle évite les effets de “macro blocage” gênants d’autres approches courantes.

REDCODE permet une large gamme de paramètres de compression pour répondre à vos besoins de stockage et d’utilisation particuliers. Les paramètres sont spécifiés en tant que ratios de taille de fichier par rapport à un flux de données non compressé équivalent, des ratios plus élevés indiquant plus de compression. Celles-ci vont de 3 : 1 jusqu’à 18 : 1, avec une précision entière sur toute cette plage.

Un peu moins de 3 : 1 est mathématiquement sans perte. Cépendant des réglages compris entre 5 : 1 et 8 : 1 sont généralement sans perte visuelle. On les recommande pour la plupart des scénarios d’utilisation. Avec la même résolution, ces paramètres nécessitent également moins d’espace de stockage que le format ProRes 422 avec perte visuelle.

Compression de Redcode en cinématographie

Les cinématographes de films majeurs tels que

  • The Amazing,
  • Spiderman
  • et The Hobbit

ont donc tourné à des réglages proches de 5 : 1.

Fréquence d’images maximale

Parfois, le choix du paramètre de compression ne se limite pas au débit de données par rapport à la taille du fichier, mais comprend également d’autres considérations, telles que la fréquence d’images maximale.

Par exemple, certains des taux de compression les plus bas ne seront probablement pas disponibles aux taux de trame les plus élevés. Des ratios de 10 : 1 et supérieurs peuvent également être utiles pour les vidéos qui seront réduites en post-production, mais pour lesquelles l’utilisation de toute la zone du capteur est souhaitée pendant la capture.

En cas de doute, essayez de capturer un échantillon de métrage avec une plage de paramètres de compression afin d’identifier ce qui fonctionne le mieux pour votre utilisation et votre flux de travail.

La plupart sont assez surpris de ce qu’ils peuvent réaliser pour un débit de données donné.

Redcode est compressé et le paramètre de compression le plus bas est 3 : 1, ce qui signifie que les données sont compressées au tiers de leur taille d’origine. Par exemple, un fichier Master complet 6K (6144 x 3160 24p) aura un débit de 2 Go / s. La même chose en RAW aura un débit d’environ 670 Mo / s. Tandis qu’en 3 : 1, la vidéo pourrait avoir un débit d’environ 220 Mo / s.

Enfin, nous pouvons reconvertir les fichiers R3D ultérieurement. Ainsi nous pourrons bénéficier des améliorations futures du logiciel de développement RAW, telles que les algorithmes de dématriçage et la science des couleurs. Ce format R3D dépasse les limitations de FAT32 et des autres partitions, car il se segmente automatiquement en fichiers de 4 Go. Le format R3D n’est pas soumis aux redevances requises par d’autres formats, y compris H.264 s’il ne s’agit pas d’un utilisateur final.

Limitations de Redcode

Concrètement, Redcode a une limitation – il suit strictement le système de fichiers FAT32. La raison pour laquelle ils ont choisi ce système est de créer des fichiers pris en charge sur les Mac et les PC (Windows) sans aucune modification. L’inconvénient de ce format est que vous ne pouvez pas dépasser 4 Go (1024 Mo). Disons que le Red Epic enregistre à 150 Mo / s. Une minute nécessitera environ 9 Go de métrage. Si vous maintenez la caméra en marche pendant une minute, il écrira deux fichiers portant l’extension * .R3D.
Comme vous pouvez le deviner, des temps d’enregistrement plus longs briseront les fichiers et vous aurez bientôt tout un tas de fichiers difficiles à gérer. Pour cette raison, chaque fois que vous démarrez et arrêtez la caméra, il crée un dossier qui se termine par * .RDC (signifie Red Digital Clip). Le dossier RDC contient tous les fichiers R3D fragmentés pour chaque prise. Si vous démarrez et arrêtez votre caméra pour une autre prise, il créera un dossier RDC distinct contenant les clips R3D.
Si, pour une raison quelconque, la prise de vue nécessite moins de 4 Go, vous ne trouverez qu’un fichier R3D.

Note finale
En plus du fichier R3D, Redcode comporte également un fichier sidecar avec l’extension RMD (Red Metadata). Il s’agit du fichier contenant les informations de métadonnées (créées soit dans la caméra ou dans Redcine-X Pro). Il restera toujours attaché au fichier R3D correspondant.

Redcode est toujours compressé – il n’y a pas de version non compressée.
Et génère toujours des pertes, même à sa meilleure compression. Redcode est toujours RAW, il n’y a donc pas de sous-échantillonnage de chrominance ni d’espace colorimétrique associé aux données.

 


 

Les noms des fichiers R3D et des dossiers RDC suivent un modèle ressemblant à :

C RRR TTT jj mm HH NNN.

 

  • C – Lettre de la caméra, de A à Z
  • RRR – numéro de bobine à trois chiffres
  • TTT – numéro de prise à trois chiffres
  • jj mm – date et mois
  • HH – code hexadécimal unique qui garantit qu’un autre fichier n’aura pas exactement le même nom
  • NNN – numéro de clip fractionné (lorsque les fichiers R3D sont dissociés). Les fichiers RMD auront exactement le même nom que leurs fichiers R3D correspondants.

Share:

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
eric-goron-realisateur-dop-monteur-telepilote-et-formateur-var

ERIC GORON : Réalisateur - DP - Monteur - Formateur - Télépilote Drone (DGAC)

Formé à l’ESRA comme Cameraman – Monteur, Eric Goron travaille depuis 2005 pour de nombreux prestataires dans le monde du sport automobile, du football, de la télévision et dans d’autres domaines comme l’événementiel et l’institutionnel. Formateur certifié Apple Final Cut Pro X, Davinci Resolve, Arri Academy user caméra et télé-pilote de drone, il intervient dans plusieurs centres et écoles en France.
Tous droits réservés ©VISUALSEQUENCE 2020

Laisser un commentaire

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.

Visual sequence

Nos articles similaires