fbpx

Apple ProRes : un codec de professionnel !!

source Apple

ProRes est l’un des codecs vidéo les plus populaires en post-production professionnelle. Il permet l’édition rapide de séquences de haute qualité tout en préservant une qualité d’image élevée. Mais quel codec ProRes vous convient ?

ProRes a d’abord été développé en tant que codec à utiliser dans Final Cut Pro 7 et X. Au cours des dernières années, Apple a commencé à le concéder sous licence à des entreprises sélectionnées pour une utilisation dans leurs applications. Maintenant, ProRes est pris en charge dans la plupart des applications d’édition populaires telles que Premiere Pro, Davinci Resolve et Final Cut Pro X.

Les caméras haut de gamme comme RED et Arri prennent également en charge l’enregistrement en ProRes en interne. Alternativement, vous pouvez également utiliser un enregistreur externe comme l’Atomos Shogun pour enregistrer le signal entrant au format ProRes.

Apple propose six versions différentes de son codec ProRes avec toutes sortes de noms fantaisistes. La principale différence entre les versions est le sous-échantillonnage du débit, du débit binaire et de la chrominance. Pour mieux comprendre les différentes versions, il est important d’avoir une compréhension générale de ces termes.

Sous-échantillonnage de chrominance

Dans les versions Apple ProRes, vous trouverez des nombres cryptiques tels que 4:2:2 et 4:4:4. Ces chiffres indiquent comment le sous-échantillonnage Chroma est utilisé. Le sous-échantillonnage de chrominance est une forme de compression utilisée pour réduire la quantité de données nécessaires pour stocker le signal.

Nos yeux sont moins sensibles aux variations de couleur qu’aux variations de luminance. Par conséquent, les cadres ne sont pas stockés en RVB, dans lequel chaque lettre représente l’intensité du rouge, du vert ou du bleu. Les images sont stockées dans YCbCr. Y représente la luminance et Cb et Cr la couleur.

Il utilise la gamme complète des informations de luminance mais comprime les valeurs de couleur. Il jette les informations de couleur que nos yeux remarquent à peine et conserve les informations de luminance auxquelles nos yeux sont également plus sensibles. Cependant, la perte d’informations sur les couleurs est un compromis entre la taille et la qualité. Cela est particulièrement visible dans l’étalonnage des couleurs. Un signal 4:4:4 a plus d’informations sur les couleurs avec lesquelles travailler qu’un signal 4:2:0.

La profondeur de la couleur

Les versions ProRes 4:4:4 et 4:2:2 ont une autre différence clé. Le nombre maximal de bits disponibles à utiliser. La profondeur de bits est la plage de couleurs que la vidéo peut utiliser pour attribuer une couleur par pixel. Une caméra 8 bits peut attribuer une valeur allant jusqu’à 256 à Rouge, Vert et Bleu.

Jusqu’à récemment, le 8 bits était la norme pour les caméras grand public, mais les caméras récentes comme le GH5 prennent en charge le 10 bits. Passer de 8 bits avec 16 777 216 couleurs possibles à 10 bits avec 1 073 741 824 couleurs possibles donne plus de marge en post-production et une meilleure plage dynamique.

Famille ProRes

Nous pouvons diviser la famille Apple ProRes en 2 sous-groupes :

  1. Sous-échantillonnage Chroma 4:2:2 prenant en charge 10 bits
  2. Sous-échantillonnage Chroma 4:4:4 prenant en charge 12 bits (16 bits avec le canal Alpha).

Si vous devez réaliser un étalonnage poussé ou faire des effets visuels sur vos images tout en réexportant le métrage. Le choix d’une version HQ de ProRes conservera mieux la qualité sur plusieurs générations.

Votre choix pour la bonne version ProRes dépendra de deux choses. L’équilibre entre la qualité dont vous avez besoin et la quantité de stockage.

ProRes 4444 (XQ)

C’est la meilleure taille de fichier non compressé, mais attendez-vous à des fichiers énormes. En raison du sous-échantillonnage 12 bits. C’est le meilleur choix pour la qualité. Il prend en charge les canaux alpha et préserve même les petits détails du contenu HDR généré avec des caméras de haute qualité. Le codec prend en charge jusqu’à 16 bits par canal d’image (sans alpha 12 bits par canal).

  • À utiliser lorsque la post-production avec un étalonnage des couleurs haut de gamme et que vous ne voulez pas perdre de détails et pouvoir le restituer plusieurs fois sans perte de détails.
  • Il s’agit du codec que nous utilisons principalement pour les fichiers maîtres de haute qualité. Il conserve 16 bits par canal RGBA.

Le codec offre une qualité de mastering en couleur RGBA 4:4:4 4 avec une qualité extrêmement élevée. Il préserve la qualité d’image de presque toutes les séquences avec lesquelles nous avons travaillé. Contrairement à 4444 XQ, le débit de données cible de 1180 Mo / s avec nos séquences 4K à 25 ips.

Apple ProRes 422 HQ

Il s’agit de la troisième version du débit de données le plus élevé de ProRes. Il préserve la qualité visuelle au plus près du ProRes 4444 mais pour des sources d’images 4:2:2. Cela permet une conservation sans perte visuelle des images de la plus haute qualité. Ce codec est répandu dans l’industrie de la production de caméras et de vidéos. Le codec est un codec de profondeur de pixel de 10 bits. Il conserve visuellement sans perte grâce à de nombreux décodages et réencodages.

Il est utile pour la livraison au client et les exportations finales pour l’archivage.

Apple ProRes 422

C’est comme 422 HQ mais avec 66% du débit de données et de la taille de fichier cible. La compression peut devenir problématique sur certains fichiers. A utiliser pour des exportations avec une taille de fichier raisonnable.

Apple ProRes 422 LT

C’est notre codec incontournable en ce qui concerne les proxys. Notamment, il fournit toutes les fonctionnalités du 422 HQ, mais uniquement à un débit de données cible de 365 Mo / s dans nos séquences 4k 25fps. Il est utilisé pour les flux de travail qui nécessitent une petite capacité de stockage et une conservation de haute qualité. C’est un excellent codec avec lequel éditer.  .

Proxy Apple ProRes 422

Le débit de données du proxy 422 est faible, ce qui signifie que les fichiers sont légers en terme de poids. A utiliser quand vous êtes limité avec du stockage pour l’édition ou devez l’envoyer sur Internet. Utilisez-le également lorsque vous avez besoin de performances, comme par exemple l’édition multi-cam (optimisation des performances de votre machine). Sinon, optez pour la version LT.

ALEXA avec les nouveaux codecs Apple ProRes 4444 XQ (source : ARRI)
ALEXA avec les nouveaux codecs Apple ProRes 4444 XQ (source : ARRI)

L’enregistraments des clips

L’enregistrement de clips dans Apple ProRes 4444 XQ peut préserver la quantification complète du capteur dans l’encodage logarithmique, avec la même gamme de couleurs disponible dans ARRIAW. Les images enregistrées dans un codec 4:4:4 sont presque indiscernables du matériel HD ou UHD non compressé. Cela rend l’enregistrement interne attrayant même pour les productions de longs métrages pour le grand écran.
L’enregistrement dans l’un des codecs 4:2:2 haut de gamme fournit un matériel source parfait pour les applications Web ou TV.

En 2010, ALEXA a été la première caméra cinéma numérique sur le marché à proposer l’enregistrement à l’intérieur des fichiers Apple QuickTime / ProRes sur des cartes SxS PRO, fournissant la gamme complète de codecs allant du proxy Apple ProRes 422 au Apple ProRes 4444 et plus tard 4444 XQ.

De plus, ALEXA Mini LF a introduit une nouvelle façon d’enregistrer Apple ProRes en 2019 : le son, les images et les métadonnées ne sont plus enveloppés dans un conteneur QuickTime *.mov mais utilisent le conteneur MXF (Material eXchange Format) commun.

MXF est une norme ouverte, largement prise en charge, qui permet un accès plus flexible aux métadonnées. L’utilisation du même conteneur nous permet également d’enregistrer ARRIRAW et Apple ProRes sur le même lecteur sans reformater. Apple prend en charge MXF / Apple ProRes et a publié le “SMPTE RDD 44 : Mapping of ProRes into MXF”. Les caméras ARRI qui prennent actuellement en charge QuickTime / Apple ProRes continueront d’utiliser QuickTime.ible

Apple ProRes sous Windows

 Voilà qui va enlever une belle épine dans le pied des monteurs vidéo qui travaillent sur plusieurs plate-formes. En effet, Adobe a annoncé l’an dernier que ses outils vidéo sous Windows sont désormais capables d’exporter au format Apple ProRES. Adobe propose à ses abonnés une mise à jour nécessaire de Premiere Pro CC, After Effects CC et Adobe Media Encoder CC. Adobe a travaillé avec Apple pour fournir une exportation ProRes aux professionnels de la post-production utilisant Premiere Pro et After Effects. La prise en charge de ProRes sur macOS et Windows permet de rationaliser la production vidéo et de simplifier.

Share:

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
J.STEYIMG_0386

ERIC GORON
Gérant (Visual Sequence) - Directeur technique - Formateur
ARRI Certified Camera system - Certified Trainer Davinci Resolve Studio 18

Eric travaille depuis 2005 pour de nombreux prestataires dans le monde du sport automobile, du football et de la télévision. Il réalise depuis 2020 des émissions de télévision sur la chaîne Monaco Info, ainsi que des clips musicaux pour différents artistes.
Fondateur de la société Visual Séquence, il propose son expertise ARRI Alexa Mini LF et la location de matériel spécialisé pour le cinéma, la publicité et le clip musical. Il intervient également dans plusieurs centres et écoles en France.

Tous droits réservés ©VISUALSEQUENCE 2022

Visual sequence

Nos articles similaires